Lignes / Rouges désaturateurs

[D. Chessel - 2014-11-24 - http://aquaroue.fr/html/c29.html]

On trouve ici quelques expériences sur le rôle d'un pigment rouge quand il sert uniquement à désaturer un bleu ou un cyan. On peut alors parler d'une ligne de désaturation.

La qualité d'une telle ligne est liée à l'absence de modification de la teinte. Si elle va droit au centre, elle est parfaite. On pouvait s'attendre à ce que M (magenta) donne une telle ligne sur 36 (Vert phtalo tendance jaune, PG 36). Il n'en est rien : 

lignes_ligrougesdesat1jpg

La ligne de désaturation de 36 par M n'est pas bonne. Elle passe effectivement dans le gris mais n'y va pas droit et dérive de 30° dans les verts bleus (voir l'autre partie ci-dessous). Figure ici une ligne parfaite : (36+7)+RP signifie qu'un mélange fixe de 36 et 7 (environ au milieu) est désaturé par RP (Rouge pyrrole). La désaturation se fait à teinte constante.

Il arrive une anomalie voisine quand 7 est désaturé par MP. On va bien au centre (gris) mais avec un dérive de 20° en direction des verts moyens. 

lignes_ligrougesdesat2jpg

La ligne de désaturation de 7 par MP (Bordeaux, marron de pérylène) n'est pas très bonne. Par contre OR (Orange rouge) désature correctement un bleu vert proche obtenu par un mélange (7+B).

Il faut faire des essais systématiques pour voir que MP est le désaturateur parfait des pigmants verts phtalo : 

lignes_ligrougesdesat5jpg

RP (rouge pyrrole) est un désaturateur parfait de PG7 et PG36.

Pour les verts bleus, RP est donc le bon désaturateur. Pour les bleus verts, on passera à OR. On peut le voir clairement sur cet exemple. Deux mélanges (B+7) voisins de teinte turquoise et proches de T, sont désaturés l'un par SB (Sienne brûlée) l'autre par OR (Orange rouge) :

lignes_ligrougesdesat3jpg

SB emmène directement vers les gris verts et OR, complémentaire de mélange de T, désature en ligne droite (puis, si on abuse, tire vers les gris violets). Ainsi OR est un pigment vraiment pas beau mais fort utile, T qui a permis de le placer dans la roue a par contre une teinte agréable mais peut aisément être reproduit.

Une des lignes les plus longues de la roue relie B et OR : 

lignes_ligneborjpg

Ligne de mélange entre bleu phtalo (PG 15:3) et OR (Orange rouge). Plusieurs parties se distinguent. Côté bleu, OR est presque un désaturateur parfait de B mais se déplace vers les violets. Au centre on traverse la roue dans les gris très désaturés bleus rouges, violets et magentas. A gauche, les oranges rouges désaturés sont curieux. Les chiffres sont les saturations observées à la pipette.

Quand on juge de la désaturation d'un pigment par un autre, il apparaît donc nécessaire de faire l'expérience à l'aveugle et ajouter de manière continue une pointe d'un pigment dans l'autre sans s'occuper de juger, dans l'instant qu'on a obtenu une nouvelle teinte. C'est très souvent le cas sans qu'on puisse en juger tant sur la teinte que sur la saturation. Deux exemples : 

lignes_ligrougesdesat4jpg

La ligne de désaturation de M par 36 a le même défaut qu'on parte de l'un ou de l'autre : dans les deux cas on passe légèrement du côté bleu. A l'opposé VD et BO sont des désaturateurs parfaits l'un de l'autre : on trouve ainsi un indigo et un sepia de qualité.

'
'