Construction / Eau et luminosité

[D. Chessel - 2014-11-24 - http://aquaroue.fr/html/c18.html]

Les couleurs sont définis par leur teinte (représentée dans la roue par l'angle, hue), leur saturation (représentée dans le roue par la distance au centre, chroma) et leur luminosité (ce qui n'est pas représentée dans la roue, lightness). Une feuille de papier ou un écran ne suffira jamais à épuiser la description des couleurs. Curieusement la troisième dimension du modèle TLS (Teinte-Luminosité-Saturation), celle qui n'est pas représentée, est la plus importante pour l'artiste. Comme Bruce MacEvoy le fait pour une oeuvre de Edward Hopper, donnons en une illustration pour deux aquarellistes contemporains :

part1_morelledobyjpg

En haut, Sophie, worried de Jean-Louis Morelle.
En bas, Illusion de Jeanne Dobie.

Pour deux univers teinte-saturation sans points communs, la luminosité est l'élément principal de la lecture de la forme, ce qui implique la vision classique de la prééminence du dessin dans la peinture. La luminosité est contrôlée par la dilution des pigments dans l'eau. La question se pose de la stabilité de teinte et de la saturation quand on modifie la concentration. A la pipette, on mesure les trois paramètres :

part1_effet_eau1jpg

Mesure de la luminosité avec La boîte à couleurs

Sans précautions particulières, le premier carré est placé aussi chargé que possible et le pinceau est progressivement chargé en eau. On obtient :

part1_effet_eau2jpg part1_effet_eau3jpg part1_effet_eau4jpg

Mesures de la luminosité en fonction de la dilution.

L'effet principal de la dilution est bien l'augmentation continue de la luminosité mais les deux autres paramètres sont également modifiés, dans des proportions moindres et de manière beaucoup moins systématique. Bruce MacEvoy consacre un travail considérable au phénomène. On remarquera ici aussi que la teinte est le plus stable des trois paramètres (les rouges dérivent vers le magenta avec l'eau) et que la saturation présente en général un maximum aux dilutions intermédiaires.

part1_effet_eau5jpg

Mesures de la saturation en fonction de la dilution. La saturation maximale, sauf pour les jaunes, est au centre, ni dans les sombres (grande concentration) ni dans les clairs (grande dilution).

In medio stat virtus.

'
'